Menu

Est-il bon de boire du vin tous les jours ?

Le vin est une boisson très appréciée à travers le monde. Plusieurs personnes estiment que la consommation quotidienne de ce liquide onctueux est bénéfique pour la santé. D’autres à l’inverse pensent le contraire. Qu’en est-il réellement ? Est-il judicieux de boire du vin tous les jours ? En savoir plus ici.

Les bienfaits de la consommation du vin

Plusieurs études ont démontré tout le bien du fameux liquide onctueux dans l’organisme.

  • Il réduit le risque de développer les maladies cardio-vasculaires.
  • Il réduit le risque de faire un AVC.
  • Il réduit le risque d’avoir le diabète.

D’autres études affirment que prendre 1 à 2 verres de vin par jour améliore la qualité du sommeil, augmente l’espérance de vie, diminue le stress, facilite la digestion, etc. Le site vineabox.com   vous propose à cet effet les meilleurs vins.

Les inconvénients liés à la consommation du vin

S’il est évident que boire du vin de façon modérée est bon pour la santé, une consommation exagérée s’avère dangereuse. Ainsi, les risques encourus lorsque vous buvez du vin en excès sont :

  • les maladies hépatiques (foie) et pancréatiques,
  • le risque de développer les AVC,
  • l’obésité,
  • la dépendance au vin.

Le risque d’augmentation de la tension artérielle est aussi l’un des potentiels dangers liés à la consommation excessive du vin.

La quantité de vin consommée est la clé

La revue scientifique britannique The Lancet a réalisé une étude extraordinaire qui permet de savoir s’il est bon de boire du vin tous les jours. Le but de l’étude est simple : établir un lien entre la consommation journalière d’un verre de vin et le risque de développer les 23 maladies liées à l’éthanol. Les scientifiques qui ont mené cette étude ont utilisé quatre groupes de personnes composés chacun de 100 000 individus. Le premier groupe est le groupe des abstinents. Ces derniers ont fait une année sans consommé le moindre verre de vin. Résultat, 914 personnes ont développé les pathologies liées à l’éthanol. Le deuxième et le troisième groupe ont respectivement consommé 1 et 2 verres de vin sur une année. Les résultats sont les suivants respectivement : 918 personnes ont développé les pathologies liées à l’éthanol et 977 personnes ont développé les pathologies. Dans le dernier groupe, la dose journalière est de 5 verres de vins et 1 152 personnes ont développé les pathologies liées à l’éthanol. Ainsi, il est aisé de comprendre que le dosage est l’élément principal qui définit les vertus ou les dangers du vin pour le consommateur. Il est important de s’en tenir à 1 ou 2 verres par jour. Vous ne devez pas dépasser cette limite au risque de vous exposer à de sérieux problèmes de santé.